L'entrée de l'hôtel Polana Serena récemment rénové.

AKDN / Filipe Branquinho

Rachetée par les IPS, l'usine de fabrication de vêtements Moztex, située à Maputo, la capitale du Mozambique, ...

AKDN / Zahur Ramji

Sur l'île d'Ibo, au Mozambique, l'AKF contribue à augmenter les revenus ruraux en favorisant le développement ...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

languageSwitcherCette page est également disponible en

MOZAMBIQUE | DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE MOZAMBIQUE

650

Chaque année, 650 personnes bénéficient des programmes de formation et de développement de l’emploi de l’AKF

L'entrée de l'Hôtel Polana Serena après sa rénovation.

AKDN / Jon Ivins

Développement industriel et développement des infrastructures

Le Réseau Aga Khan de développement (AKDN) a réalisé plusieurs investissements pour dynamiser l'économie du Mozambique de manière durable et en adéquation avec les spécificités locales. Ainsi, le Fonds Aga Khan pour le développement économique (AKFED) a investi dans les infrastructures touristiques du pays et a notamment signé une concession pour l’exploitation de l'hôtel Polana Serena, à Maputo, en 2002. Après plusieurs phases de rénovation et de construction, l'hôtel compte désormais 154 chambres et huit bungalows.


Depuis 2002, l'AKFED mène un programme de restauration sur l’établissement. Il utilise à cet effet les meilleurs matériaux et fait appel aux meilleurs artisans locaux pour développer les services, améliorer les produits et moderniser le Polana Serena, ses infrastructures, ses chambres d'hôte et ses salles de conférence.


Usine textile


Le groupe Industrial Promotion Services (IPS) de l'AKFED a investi dans Moztex S.A, qui fabrique des vêtements de prêt-à-porter. Depuis 2008, près de 2 000 personnes ont suivi les programmes de formation interne de la société. À ce jour, Moztex emploie plus de 750 personnes, dont la plupart sont des femmes. En 2020, l'usine a exporté environ 3,1 millions de vêtements.


Infrastructure


Les IPS ont investi dans SEACOM qui, en 2009, a mis en place le premier système de câbles sous-marins haut débit le long des côtes est et sud de l'Afrique. Reliant l'Afrique du Sud, le Mozambique, la Tanzanie et le Kenya au Moyen-Orient et à l'Europe, le système de SEACOM relie également les pays de l'intérieur comme l'Ouganda et le Rwanda et fournit une connectivité Internet rapide.


SEACOM est désormais le principal prestataire de services panafricain offrant un ensemble de services de données résilients et évolutifs qui permettent à la communauté croissante des technologies de l'information et des communications en Afrique de se développer et d'évoluer.


La division commerciale de SEACOM fournit au marché des entreprises africaines la meilleure connectivité et les meilleurs services de Cloud. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet http://seacom.mu/