L'École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l'Université d’Asie centrale (UCA), Tekeli, Kazakhs...

AKDN / Mikhail Romanyuk

L'École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l'Université d’Asie centrale (UCA), Tekeli, Kazakhs...

AKDN / Mikhail Romanyuk

Des ouvriers plantent des arbres sur campus de l'Université d’Asie centrale (UCA) à Tekeli, au Kazakhstan en o...

UCA / Mikhail Romanyuk

L'École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l'Université d’Asie centrale (UCA), Tekeli, Kazakhs...

AKDN / Mikhail Romanyuk

languageSwitcherCette page est également disponible en

KAZAKHSTAN | ÉDUCATION

icon-calendar.png

19 000

19 000 personnes ont suivi une formation à l'École de formation professionnelle et continue

Campus de l'UCA à Tekeli, Kazakhstan.

UCA

Campus de l'Université d’Asie centrale à Tekeli

Le premier campus de l'Université d'Asie centrale a ouvert à Naryn, en République kirghize, en 2016. Un deuxième campus a ouvert à Khorog, au Tadjikistan, en 2017, et un troisième devrait bientôt ouvrir à Tekeli, au Kazakhstan. Les étudiants de premier cycle intéressés par une spécialisation en sciences de l'ingénieur ou en commerce et gestion pourront ainsi s'inscrire sur le campus de Tekeli, au Kazakhstan.


L'École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l'Université d’Asie centrale à Tekeli, Kazakhstan.

AKDN / Mikhail Romanyuk

Formation continue

Le centre de formation de l'École de formation professionnelle et continue (SPCE) de l'UCA à Tekeli, Kazakhstan, a ouvert en 2003. Le complexe est équipé des dernières technologies d’apprentissage, de deux salles informatiques, de quatre salles de classe et d’une bibliothèque comprenant 17 305 volumes. L'École est devenue l'un des principaux prestataires en matière de formation des adultes et de formation continue, et a formé plus de 19 000 personnes au Kazakhstan.


L'École de formation professionnelle et continue est l'un des principaux acteurs dans l'enseignement supérieur de cycle court en Asie centrale. Elle aide les jeunes et les adultes à acquérir des compétences professionnelles qui renforcent leurs chances de trouver un emploi et d’ainsi gagner leur vie.


Le Programme Aga Khan de sciences humaines


Le Programme Aga Khan de sciences humaines (AKHP) encourage la pensée critique et transmet aux étudiants les compétences nécessaires à la rédaction d’articles de recherche. Il a été créé en 1997 par le Trust Aga Khan pour la culture (AKTC) et a été intégré à l'UCA en 2007. Ce programme valorise le pluralisme des idées, des cultures et des peuples en soutenant l'élaboration et la mise en œuvre de programmes d'études novateurs en sciences humaines axés sur les traditions culturelles d'Asie centrale.


En 2020, les cours créés par l'AKHP ont été dispensés dans 87 universités, académies, instituts supérieurs et lycées au Tadjikistan, en République kirghize et au Kazakhstan. De 2005 à 2020, 2 000 enseignants ont enseigné ces cours à environ 180 000 étudiants.


En 2017, l'AKHP a lancé sa série de conférences publiques à Almaty, au Kazakhstan, organisée en partenariat avec l'Association publique pour les pratiques novatrices (PAIP), et avec le soutien du Ministère de la religion et de la société civile de la République du Kazakhstan. En savoir plus sur les conférences à venir


L'AKHP a développé un format de cours sous forme de débat, qui mêle sessions de formation et petits tournois de débats entre étudiants au Kazakhstan, en République kirghize et au Tadjikistan. Ce cours fait partie d'un projet social soutenu par le Centre de soutien aux initiatives civiles du Ministère de l'Information et du Développement social de la République du Kazakhstan (2017). À ce jour, 370 étudiants ont suivi ce cours.