Projet lauréat, Prix Aga Khan d’Architecture 2022

L’espace réservé aux femmes du site de l’extension du camp 4 se compose de plusieurs espaces, chacun avec un r...

Aga Khan Trust for Culture / Asif Salman

L’architecte Saif Ul Haque (Saif Ul Haque Sthapati, Bangladesh) reçoit un certificat du Prix Aga Khan d’Architecture 2019 pour le Projet Éducatif Arcadia, au sud Karnachor, au Bangladesh, de la part de Son Altesse l'Aga Khan et de Mintimer Shaimiev, Conseiller d’État de la République du Tatarstan.

Kirill Mikhailov

Razia Alam, présidente du Trust Maleka Welfare (Bangladesh), reçoit un certificat du Prix Aga Khan d’Architecture 2019 pour le Projet Éducatif Arcadia, au sud Karnachor, au Bangladesh, de la part de Son Altesse l'Aga Khan et de Mintimer Shaimiev, Conseiller d’État de la République du Tatarstan.

Kirill Mikhailov

Projet lauréat, Prix Aga Khan d’Architecture 2022

Le ghat est devenu un lieu populaire où les habitants peuvent faire de l’exercice, se promener le soir, retrou...

Aga Khan Trust for Culture / Asif Salman

languageSwitcherCette page est également disponible en

Culture

La municipalité de Jhenaidah a mis à disposition des équipements d’amarrage au niveau du plus grand des deux ghats afin que les plaisanciers puissent l’atteindre depuis la rivière.

Aga Khan Trust for Culture / Asif Salman (photographer)

En 2022, deux projets basés au Bangladesh figuraient parmi les six lauréats :



  • Espaces communautaires pour les réfugiés Rohingyas, Teknaf, Bangladesh, par Rizvi Hassan, Khwaja Fatma et Saad Ben Mostafa : Ensemble de structures durables construites de manière collaborative, directement sur le terrain et sans dessin ni modèle dans les plus grands camps de réfugiés du monde.

  • Espaces urbains fluviaux, Jhenaidah, Bangladesh, par Co.Creation Architects / Khondaker Hasibul Kabir, Suhailey Farzana : Un projet communautaire de création d’espaces publics dans une ville fluviale de 250 000 habitants, qui intégrera à terme des voies piétonnes, des jardins et des équipements culturels. Des initiatives environnementales ont également été lancées pour développer la biodiversité de la rivière.


La cérémonie de remise des prix a eu lieu à Muscat, Oman, en octobre 2022. Voir la vidéo


En 2019, deux projets basés au Bangladesh ont été mis en lumière lors du Prix Aga Khan d’Architecture : le Projet Éducatif Arcadia au sud Kanarchor, conçu par l'architecte Saif Ul Haque (lauréat), et l'Amber Loom Denim Shed à Gazipur, conçu par l'architecte Jubair Hasan (finaliste).


Par le passé, plusieurs autres projets ont été primés dans le pays, dont la mosquée Bait Ur Rouf à Dhaka (conçue par l'architecte Marina Tabassum) et le Friendship Centre de Gaibandha (conçu par l'architecte Kashef Chowdhury), le programme de logement de la Grameen Bank, le bâtiment de l'Assemblée nationale et une école à Rudrapur. Deux autres projets ont été présélectionnés en 2010.


Marina Tabassum a fait partie du Comité directeur du 14e cycle (2017-2019) et fait partie du Comité directeur actuel (2020-2022). Le célèbre architecte bangladais Kazi Khaleed Ashraf, directeur général du Bengal Institute for Architecture, Landscapes and Settlements de Dhaka, fait partie des neuf membres du Grand jury du cycle 2020-2022.


L'AKTC a collaboré avec la faculté d'architecture de l'université BRAC pour mener des analyses sur le patrimoine islamique au Bangladesh. Ces efforts contribueront à la réalisation de plus de 9 000 projets de construction qui ont été documentés et sont désormais disponibles sur archnet.org. Ces projets vont d'écoles rurales à des châteaux d'eau urbains, en passant par des gratte-ciels ultramodernes et de modestes structures en terre.