Dans le hall d’entrée du Safari Lodge Amboseli Serena, les voyageurs peuvent découvrir les statistiques de gén...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

languageSwitcherCette page est également disponible en

Favoriser les communautés

Les hôtels partagent tous la même politique, qui est de minimiser leur impact sur l'environnement local tout en cherchant à maximiser les avantages socioéconomiques pour l'économie locale. Pour ce faire, le groupe emploie et forme en priorité des résidents locaux, et ce à tous les niveaux de l’organisation. Nous employons ainsi environ 5 600 personnes directement.


En 2002, le gouvernement afghan a demandé au Réseau Aga Khan de développement (AKDN) de l’aider à restaurer la capacité hôtelière de Kaboul, qui avait été anéantie par la guerre civile. Aujourd’hui, l’hôtel Serena de Kaboul emploie 200 personnes directement et développe et soutient les fournisseurs et prestataires de services locaux.


Les hôtels Serena sont conçus selon une architecture locale durable, sensibilisent aux cultures locales, redonnent vie à l’artisanat et aux industries artisanales et contribuent à protéger le patrimoine national. En outre, ils renforcent l’alphabétisation et les perspectives d’apprentissage pour les jeunes enfants, et s’efforcent d’améliorer la santé, la sécurité et le bien-être des résidents locaux au travers de leur Programme Serena de bien-être et des dispensaires Serena.


En 2003, le Serena Beach Resort & Spa de Mombasa a mis en place un sanctuaire de conservation pour papillons sur ses terrains. À ce jour, 65 espèces ont été élevées et près de 300 000 papillons ont été relâchés dans la nature.

AKDN / Lucas Cuervo Moura

Garantir la durabilité


Du choix du site d’implantation, de la conception et de la construction jusqu’aux opérations quotidiennes menées dans une optique responsable, chaque établissement Serena s’efforce de préserver et d’améliorer son environnement naturel en sensibilisant ses clients, les écoles, les communautés locales et toute autre partie prenante aux meilleures pratiques environnementales.


En Tanzanie, par exemple, quatre études d’impact sur l’environnement ont été effectuées en amont de la création de nouveaux établissements dans les parcs nationaux du pays. Les résultats de l’une de ces études ont convaincu le groupe d’apporter des changements dans la conception du lodge Serena de Ngorongoro. En effet, ce dernier aurait pu avoir un impact négatif sur l’approvisionnement en eau pour les Massaïs. Ainsi, la société a investi dans un pipeline de cinq kilomètres pour acheminer l’eau depuis une autre source.


Le complexe touristique Serena de Mombasa abrite un sanctuaire pour les papillons indigènes dans lequel 65 espèces sont élevées. Au cours des 19 dernières années, nous avons relâché 399 000 papillons dans l’écosystème côtier.


En parallèle, son programme de protection des tortues marines joue un rôle essentiel pour l’écosystème océanique et contribue aux efforts de lutte contre le changement climatique. Au cours des 28 dernières années, près de 62 000 tortues ont été relâchées dans l’océan Indien. Le programme a notamment réussi à convaincre des pêcheurs qui auparavant braconnaient les tortues et leurs œufs à les protéger, moyennant une rétribution pécuniaire.


Serena a également lancé un programme de reboisement en Afrique en 1991. Nous avons mené à bien différents projets dans le cadre de ce programme, notamment dans la forêt de Hombe, dans le parc national du Mont Kenya (site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), qui avait souffert des conséquences de la déforestation, et dans le parc national d’Amboseli, où les éléphants avaient détruit une grande partie des forêts. Environ 6,7 millions d’arbres ont été plantés en Afrique par nos clients, notre personnel et les écoliers des communautés locales. Nous menons ce travail dans le but de réduire notre empreinte carbone.


Les lodges de safari Kilaguni Serena, Amboseli Serena et Mara Serena ont tous été construits dans les années 1970 dans des parcs nationaux/réserves nationales. Sur la période 2017-2019, les trois complexes ont installé un système photovoltaïque hors réseau, prouvant ainsi qu’il est possible d’atteindre l’indépendance énergétique grâce à une source propre et renouvelable, même dans des destinations de safari aussi délicates.


Quatre de nos établissements sont connectés à un système solaire hybride relié au réseau : le campement Serena du lac Elmenteita et le campement Serena Sweetwaters, au Kenya, depuis 2018, et l’hôtel Serena de Faisalabad et l’hôtel Serena de Quetta, au Pakistan, depuis 2022. Six autres établissements Serena en Afrique de l’Est sont équipés de systèmes de chauffe-eau solaires.


Nous vous invitons à en découvrir davantage sur notre travail en faveur de l’environnement et auprès des communautés locales.


Distinctions


Les initiatives du groupe Serena Hotels lui ont valu de nombreux prix et distinctions dans le domaine environnemental :


Prix Global Best Practices de CINET


Les lodges de safari Kilaguni Serena et Amboseli Serena ont remporté le prix « RSE » (Responsabilité sociale des entreprises) respectivement en 2018 et 2020 en reconnaissance de leur système photovoltaïque durable et efficace, de leurs méthodes de blanchisserie respectueuses de l’environnement et de leurs initiatives exceptionnelles en faveur des communautés locales.


Certification Gold Eco-Rated Properties par Eco-Tourism Kenya


Le Serena Beach Resort & Spa de Mombasa, les lodges de safari Mara Serena, Kilaguni Serena et Amboseli Serena, le campement Serena du lac Elmenteita et le campement Serena Sweetwaters sont tous certifiés Gold Eco-Rated Properties. Cette certification est reconnue par le Conseil mondial du tourisme durable.


Certification environnementale et ISO



  • Complexe d’affaires Serena (situé dans l’Hôtel Serena d’Islamabad) : Certification Eco green

  • Hôtel Serena d’Islamabad : ISO 14001 | ISO 22000 | ISO 45001| ISO 9001

  • Hôtel Serena de Faisalabad : ISO 9001 | ISO 14001

  • Hôtel Serena de Quetta : ISO 9001 | ISO 14001


Prix Eco-Warrior Kenya 2018 et 2019



  • Le campement Serena du Lac Elmenteita a remporté le Prix « Impact social ».

  • Le lodge de safari Amboseli Serena a quant à lui terminé deuxième pour le Prix « Impact social ».

  • Le Serena Beach Resort & Spa a remporté le Prix « Meilleures pratiques de protection du patrimoine maritime ».

  • Le lodge de safari Amboseli Serena a remporté le Prix « Meilleur établissement d’hébergement pour la promotion de la culture et du patrimoine ».


Prix du Tourisme durable Skål International 2019


Le Serena Beach Resort & Spa s’est classé quatrième sur onze dans la catégorie « Environnements maritimes et côtiers » pour son projet de protection des tortues menacées.


Cérémonie d’inauguration du Zanzibar Tourism Show 2019


L’Hôtel Serena de Zanzibar a été reconnu comme le premier hôtel cinq étoiles de Stone Town, mais a également été récompensé pour son engagement en faveur de l’excellence et de la préservation de la culture et du patrimoine de la ville, deux éléments qui ont valu à la ville d’être intégrée à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’établissement a reçu cette mention spéciale et ce certificat de reconnaissance en récompense de sa contribution exceptionnelle au tourisme de Zanzibar.


Prix « Autonomisation des jeunes filles »


L’Hôtel Serena de Kampala a reçu ce prix de reconnaissance remis par ONU Femmes, le ministère du genre, du travail et du développement social et l’initiative Girls Flourish pour sa contribution en faveur de l’autonomisation des jeunes filles.


Prix Zanzibar Tourism 2018


L’hôtel Serena de Zanzibar a été le seul établissement hôtelier à figurer parmi les finalistes dans la catégorie « meilleur représentant du développement de destinations touristiques ».