Le Service d’éducation Aga Khan, Ouganda offre une éducation de qualité aux niveaux préscolaire, primaire et s...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

Bonita Mulungi, une élève de 6e à l'École élémentaire Aga Khan de Kampala, partage les livres de contes qu'ell...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

Le Lycée Aga Khan de Kampala, Ouganda.

AKDN / Lucas Cuervo Moura

languageSwitcherCette page est également disponible en

Ouganda | Éducation

103 000

En Ouganda, près de 103 000 apprenants bénéficient des activités de la Fondation Aga Khan

Une école des AKES à Kampala, Ouganda.

AKDN / Zul Mukhida

Les écoles donnent aux élèves l’occasion de s’illustrer dans plusieurs domaines, dont les arts, les sports et le service communautaire, afin de favoriser une culture de l'excellence, de la réussite et de l’entraide. Nos écoles répondent aux normes académiques les plus élevées, et nous nous efforçons de ne jamais surcharger les classes, de sorte que les élèves puissent développer leurs capacités uniques dans tous les domaines.


Aux niveaux primaire et secondaire, l’AKES,U propose le programme national ougandais (qui inclut le certificat d’études secondaires ougandais et le certificat avancé d’études secondaires ougandais) et des programmes internationaux (le GCSE International et le Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB)), qui incluent des enseignements à dimension internationale, mais baignés dans le riche patrimoine culturel de l’Ouganda.


Le Lycée Aga Khan de Kampala est l'un des trois seuls établissements du pays autorisés à proposer le Programme du diplôme de l’IB. Au cours des 15 dernières années, plus de 400 élèves y ont obtenu un diplôme.


Schools2030


La Fondation Aga Khan (AKF) dirige Schools2030, un programme international participatif de recherche-action et d’amélioration de l’apprentissage mené sur 10 ans avec le concours de 1 000 écoles publiques dans 10 pays, dont l’Ouganda. Le programme s’appuie sur le principe de conception centrée sur la personne (HCD) et axe son travail sur les années de transition clés (5, 10 et 15 ans). Son objectif est de produire chaque année un millier de solutions éducatives adaptées à l’échelle locale pour chaque partie prenante et capables d’étayer et de transformer les approches systémiques en vue d’améliorer les résultats d’apprentissage globaux des élèves visés. L’initiative intègre également un volet de développement de la petite enfance dans le cadre duquel une équipe dédiée met en place des interventions spécialisées pour apprendre aux enfants des compétences qui leur seront utiles lorsqu'ils rejoindront le marché du travail. En savoir plus


Travailler avec les districts d'accueil des réfugiés


L'AKF s'attaque aux obstacles complexes à l'éducation des filles et à l'apprentissage inclusif dans les districts d'accueil des réfugiés en Ouganda au travers d’une stratégie basée sur les valeurs qui sous-tendent l’école dans sa globalité. Cette solution respectueuse des genres intègre le perfectionnement professionnel des enseignants, le développement des capacités des chefs d'établissement, l’instauration de comportements sociaux plus adéquats et la mise en place de processus inclusifs afin de façonner et de mettre en œuvre des solutions communautaires ancrées dans la réalité locale.


Transformer l’apprentissage des élèves et le perfectionnement professionnel des enseignants grâce aux technologies de l'information et de la communication (TIC)


L'AKF a travaillé en collaboration avec le gouvernement ougandais et des entreprises locales novatrices pour mettre à profit les TIC afin d'améliorer :



  • les initiatives de perfectionnement professionnel accessibles aux enseignants et aux responsables de l'éducation ;

  • le matériel et les ressources d'apprentissage pour les élèves ; et

  • les systèmes de suivi des changements dans les pratiques d'enseignement et des résultats d'apprentissage.


En 2021, nous avions installé des systèmes photovoltaïques dans 20 écoles, distribué 400 ordinateurs portables/tablettes et projecteurs, formé 160 enseignants et développé et diffusé trois modules TIC.


Le Centre de ressources Madrasa en Ouganda travaille avec les communautés locales afin de les aider à développer et gérer leurs écoles maternelles, offre une formation aux enseignants et collabore avec le gouvernement et d'autres acteurs de la société civile dans le domaine du développement de la petite enfance (ECD).

AKDN / Zahur Ramji

Perfectionnement professionnel des enseignants

Conscientes de la corrélation entre la qualité de la formation des enseignants et la croissance socioéconomique dans le monde en développement, les agences de l’AKDN dotent les enseignants des compétences nécessaires pour former de futurs dirigeants. Nous offrons ainsi de nombreux programmes de formation et programmes académiques pour les enseignants en formation initiale et en exercice, pour les formateurs et pour les responsables pédagogiques des secteurs public et privé en Ouganda.


Les formateurs peuvent avoir accès à des opportunités de perfectionnement professionnel par l'intermédiaire de l'Institut pour le développement de l’éducation, Afrique de l'Est de l'Université Aga Khan (AKU), principal centre de formation et de perfectionnement professionnel pour les enseignants dans la région.


École d’infirmières et de sages-femmes, Kampala, Ouganda. À l'Université Aga Khan, qui est une institution de premier plan reconnue pour son enseignement en soins infirmiers dans les pays en développement, de nombreux élèves ont été diplômés avec mention très bien et les félicitations du jury dans le cadre de la formation de près de 6 000 infirmières-cadres au Pakistan et en Afrique de l'Est.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Enseignement supérieur

École d’infirmières et de sage-femmes


À Kampala, l'École d’infirmières et de sages-femmes de l’Université Aga Khan (AKU-SONAM) a pour objectif de renforcer les systèmes de santé dans tout l’Ouganda en améliorant les compétences du corps infirmier et la qualité des soins de santé et en élaborant de nouveaux cours plus professionnels en soins infirmiers.


Son programme d'études est conçu afin d'assurer des services sanitaires adaptés aux besoins de la population. Il s'appuie sur une approche disciplinaire novatrice qui permet aux infirmières d'obtenir des qualifications professionnelles tout en continuant à travailler. À ce jour, plus d'un millier d'infirmières et infirmiers ont obtenu leur diplôme à l'AKU en Ouganda. L’institution propose un programme pour les aides-soignants souhaitant devenir infirmiers agréés et des programmes de licence en sciences infirmières et en maïeutique pour les soignants en exercice et déjà détenteurs d'un diplôme.


Les élèves diplômés des écoles d'infirmières de l’AKU sont de véritables agents du changement, se positionnent au premier plan en matière de prestation de soins de haute qualité et contribuent à l'amélioration de la qualité des soins fournis par d'autres professionnels du domaine. Désormais, les anciens élèves de l'école gèrent des organisations professionnelles et des écoles d'infirmières, ils sont infirmières/infirmiers-chefs dans des hôpitaux en Ouganda.


Institut pour le développement de l'éducation


Bien que l'Institut pour le développement de l'éducation de l'Université Aga Khan (AKU-IED) soit basé à Dar es Salaam, en Tanzanie, de nombreux enseignants et éducateurs kényans ont obtenu un master à l'Institut et sont rentrés au Kenya. Les enseignants formés par l'AKU-IED sont en train de transformer l'enseignement en classe et la gestion des écoles en remplaçant les méthodes traditionnelles d'apprentissage par cœur par une approche centrée sur les élèves qui leur permet de développer leurs compétences en résolution de problèmes et encourage la pensée indépendante.


Contactez-nous