Les membres d’une CERT dégagent une route bloquée par une avalanche dans le Badakhchan, en Afghanistan. L’AKAH...

AKAH Afghanistan

Dans le cadre de ses activités de préparation et d’intervention face aux catastrophes, l’AKAH constitue des st...

AKAH / Andrew Tkach

Des ouvriers travaillent sur un projet d’atténuation des risques structurels dans le village de Lalakia Larkha...

AKAH

Les membres d’une équipe communautaire d’intervention d’urgence réalisent un exercice de simulation à Bâmiyân....

AKAH

languageSwitcherCette page est également disponible en

AFGHANISTAN | PRÉPARATION ET INTERVENTION EN CAS DE CATASTROPHE

143 000

Plus de 143 000 personnes ont reçu notre aide

Les membres d'une équipe communautaire d'intervention d'urgence (CERT) et d’une équipe de recherche et de sauvetage (SART) réalisent un exercice conjoint dans le district de Shughnan, dans le Badakhchan. Les membres des CERT sont des volontaires formés à être les premiers intervenants sur le lieu d’une catastrophe, tandis que les membres des SART sont des professionnels préparés à mener des opérations avancées de recherche et de sauvetage.

AKAH

Préparation et intervention

Avec le concours de l'ancien gouvernement afghan et d’organisations internationales, l'AKAH est intervenue dans le cadre de centaines d'accidents et catastrophes naturelles. La préparation aux catastrophes est donc une composante clé de notre travail. Nous mettons en place des projets de préparation communautaires afin d'améliorer les capacités et les mécanismes d'adaptation des communautés à intervenir en cas de catastrophe naturelle.


Au fil des années, nous avons renforcé notre capacité d'intervention en créant, en formant et en équipant des équipes d'intervention en cas de catastrophe dans le cadre de notre collaboration avec les centres névralgiques dans les villages et les écoles de la région. Au cours des 10 dernières années, nous avons travaillé auprès de 800 communautés et sommes intervenus dans le cadre de 721 accidents, où nous avons secouru 11 600 personnes. Voici les activités principales de l'AKAH en matière de préparation et d'intervention en cas de catastrophe :


Évaluations des dangers, de la vulnérabilité et des risques


Nous réalisons des évaluations des dangers, de la vulnérabilité et des risques (HVRA) pour évaluer les risques au niveau communautaire. Les données recueillies nous permettent de concevoir des mesures de réduction des risques plus efficaces et de développer des plans de gestion des catastrophes avec l’aide des communautés. Nous avons réalisé près de 800 HVRA, dont deux évaluations de l’habitat. Nous nous sommes appuyés sur ces évaluations pour développer des plans de gestion des catastrophes pour près de 700 villages et deux plans d’aménagement de l’habitat. Nous avons en parallèle mis en place des mesures d'atténuation des risques adaptées : construction de murs protecteurs, plantation d'arbres pour éviter les glissements de terrain ou encore modernisation des bâtiments pour renforcer leur résilience.


Nous avons également conçu une formation sur les systèmes d'information géographique (SIG) pour la faculté de l'environnement de l'Université de Kaboul, l'objectif étant d'améliorer l'aptitude des étudiants à gérer les ressources naturelles, réduire les risques de catastrophe et cartographier les risques de dangers multiples, notamment par l'identification des zones exposées aux dangers et au changement climatique.


Nous avons également mis en place des systèmes de commandement des interventions (ICS 100, 200 et Centre des interventions d'urgence) au niveau institutionnel, et formé plusieurs parties prenantes, notamment les autorités de gestion des catastrophes de l'ancien gouvernement afghan, des représentants du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) et le personnel de l'AKAH en Afghanistan.


Préparation aux avalanches


Nous avons formé 2 002 personnes, dont 506 femmes, dans 205 villages sur la sécurité face aux avalanches et avons fourni aux équipes constituées des kits de préparation aux avalanches. Nous avons également mis en place 15 postes de surveillance météorologique et formé 72 personnes à la collecte d'informations météorologiques. Nous recueillons et analysons ces données pour étudier les risques d'avalanche. Grâce à ce système d'alerte, 263 villages ont pu être avertis à temps en 2021.


Stocks d'urgence


Nous gérons 86 stocks d'urgence à travers cinq provinces afghanes. Ces stocks peuvent subvenir aux besoins de 16 415 familles dans les zones les plus à risque.


Vivres contre travail/Vivres contre bien communautaires


Ce programme est mené en partenariat avec le PAM. En 2020, nous avons distribué plus de 1 640 tonnes de nourriture à 11 215 familles dans les régions du Badakhchan et de Bâmiyân.


En 2021, nous avons distribué des colis de vivres pour l'hiver à 500 familles dans six districts du Badakhchan dans le cadre du projet du Fonds humanitaire pour l'Afghanistan.


Surveillance météorologique, alerte précoce et communications d'urgence


Nous gérons un centre des opérations en continu qui recueille chaque jour des informations auprès de 197 villages et les compile dans un rapport de situation quotidien et surveille l'arrivée de catastrophes naturelles, les risques pour la sécurité et les conditions météorologiques locales. Nombre de villages à risque où nous sommes présents sont extrêmement éloignés et n'ont qu'un accès limité, voire inexistant aux moyens de communication. Nous avons donc équipé 197 d’entre eux avec des systèmes de communication d'urgence pour qu'ils puissent signaler les incidents liés à des catastrophes naturelles et recevoir des alertes. En 2021, nous avons installé des systèmes VSAT en collaboration avec la société de télécommunications Roshan dans 58 villages situés dans les provinces du Badakhchan, de Baghlân et de Takhâr qui ne disposaient d'aucun moyen de communication jusqu'à présent.


Équipes communautaires d'intervention d'urgence (CERT)


Nous avons dispensé des formations de renforcement des capacités et avons créé et équipé 743 CERT. Ces équipes comptent plus de 18 415 membres, dont plus de 38 % de femmes, et sont actives dans les provinces de Samangân, de Takhâr, du Badakhchan, de Baghlân, de Bâmiyân, de Parwân et de Kondôz.


Je souhaite remercier l'AKAH d’avoir organisé la formation « Premiers secours, recherche et sauvetage » dans notre village. Nous avons acquis de nouvelles compétences et techniques pour secourir les victimes et soigner leurs blessures au plus vite. Avant, lorsque quelqu'un se brûlait, nous appliquions des rondelles de tomates et d’oignons, mais aussi du cirage et du dentifrice sur la plaie. Grâce à la formation pour CERT, nous avons appris à soigner correctement les brûlures et les blessures de façon hygiénique et appropriée.

Sayed
Village de Choqorak

Équipe de recherche et de sauvetage (SART)


Nous avons formé trois équipes de recherche et de sauvetage dans les provinces du Badakhchan et de Baghlân, soit 42 personnes, dont 18 femmes.


Sécurité des écoles


Nous avons mené des projets de sécurité auprès de 200 écoles. Dans le cadre de ces projets, dont l'objectif est de renforcer les capacités des élèves et des enseignants à se préparer, intervenir et réagir à la suite de catastrophes naturelles, plus de 30 000 élèves, enseignants et chefs d’établissement ont suivi une formation.


Conséquences du glissement de terrain qui a frappé le village d'Abi Barik dans le district d'Argo, Badakhchan, Afghanistan.

FOCUS / AKF

Dernières interventions en date

L'AKAH est une agence d'intervention majeure dans les provinces septentrionales de l'Afghanistan et possède une solide expertise technique en matière d'évaluation des catastrophes. Nous envoyons des équipes techniques afin de mener des évaluations à la suite d'une catastrophe, et partageons ces évaluations avec les autorités et d'autres parties prenantes. Nous avons la capacité d'intervenir de façon efficace face aux catastrophes de petite échelle grâce à nos équipes d'intervention d'urgence mises en place au niveau communautaire.


Nous tirons parti de notre capacité logistique et de notre portée institutionnelle à travers le Réseau Aga Khan de développement afin de distribuer de la nourriture et des articles non alimentaires aux communautés touchées, notamment dans les régions reculées et inaccessibles, au nom des organisations partenaires. Voici quelques exemples des interventions récentes effectuées après une catastrophe :



  • assistance aux familles touchées pendant la saison des avalanches en 2021 ;

  • assistance, distribution de nourriture et d'articles non alimentaires aux familles victimes des inondations dans la province du Badakhchan en 2020 et 2021 ; et

  • intervention lors de 33 crues éclair en 2020 et 2021, distribution de nourriture et d'articles non alimentaires à 225 familles touchées.