L’AKF travaille auprès de communautés locales au Tadjikistan afin d’identifier les foyers les plus démunis et ...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Cette structure de stockage de pommes de terre située à Sezhd, au Tadjikistan, a été bâtie dans le cadre des i...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Au Tadjikistan, la Fondation Aga Khan (AKF) fournit des machines pour la récolte des pommes de terre, travaill...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

languageSwitcherCette page est également disponible en

TADJIKISTAN | AGRICULTURE ET SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

326 000

Nous avons aidé 326 000 agriculteurs à s’adapter au changement climatique, à développer leurs perspectives économiques et à atténuer les risques physiques qui les menacent

L’AKF et le MSDSP contribuent au renforcement de la nutrition et de la sécurité alimentaire des ménages, tout en aidant plus de 300 000 agriculteurs à s’adapter au changement climatique.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Infrastructures rurales

L’AKF et le MSDSP continuent de stimuler les investissements dans les infrastructures communautaires locales et transfrontalières en vue de renforcer la sécurité alimentaire et de développer les chaînes de valeur essentielles. Ce travail intègre notamment des initiatives dans le cadre desquelles les communautés concernées sont accompagnées et peuvent participer à la réparation et à l’entretien des canaux d’irrigation, mais aussi à la construction et à l’amélioration des routes menant aux marchés, des ponts, des systèmes d’irrigation et des espaces de stockage en l’échange d’une rémunération en espèces.


Au cours des six dernières années, nous avons construit ou réhabilité 1 600 infrastructures rurales, ce qui a renforcé la sécurité alimentaire et l’accès aux marchés des agriculteurs vivant dans certaines des communautés de montagne les plus reculées du Tadjikistan.


Afin d’augmenter leurs revenus, l’AKF aide les agriculteurs, comme cet agriculteur tadjik, à diversifier leurs cultures en plantant des vergers.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Moyens de subsistance agricoles et gestion des ressources naturelles

Le MSDSP s’efforce d’accroître la diversité, le rendement, la qualité et la valeur nutritionnelle des cultures, de promouvoir des pratiques efficaces d’agroforesterie et de gestion de l’eau et du bétail et de faciliter la mise en place de technologies et des meilleures pratiques parmi les institutions publiques, les prestataires de services privés et les communautés rurales.


Par exemple, par la création de 137 fonds renouvelables pour l’achat d’intrants agricoles, nous avons permis à 17 684 petits exploitants (dont plus de la moitié de femmes) de gagner un accès durable à des intrants agricoles de qualité, notamment des semences et des engrais.


De son côté, l’AKF améliore la productivité du bétail local par le développement de l’accès à des semences fourragères de qualité par l’intermédiaire de fonds renouvelables pour l’achat d’intrants agricoles, le renforcement des capacités des agriculteurs visés et l’amélioration de la qualité des services vétérinaires et des étables.


Une forêt plantée par la Fondation Aga Khan et le Programme de soutien au développement des communautés des régions de montagne, avec le soutien de la communauté locale du district de Roshtqala, dans la région autonome du Haut-Badakhchan (GBAO), au Tadjikistan.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Climate Change Adaptation

L’AKF s’efforce d’adapter les systèmes agricoles du Tadjikistan au changement climatique. Nous donnons la priorité aux nouvelles techniques et aux nouveaux intrants. Pour ce faire, nous identifions les variétés de semences et innovations en matière de gestion de l’eau les plus appropriées. L’Institut de recherche sur les communautés des régions de montagne (MSRI) de l’Université d’Asie centrale (UCA) vient compléter ces activités avec des recherches et des analyses visant à déterminer les techniques et technologies les plus résilientes et intelligentes face au climat dans divers contextes.


Afin de renforcer les capacités et la durabilité des systèmes locaux, l’AKF et l’UCA collaborent avec des institutions de recherche locales telles que l’Institut botanique du Pamir, le Jardin botanique de Kulob et l’Université d’État de Khorog.


Nous nous efforçons également de réduire les émissions de carbone émanant des secteurs de la culture et de l’élevage. Pour ce faire, nous encourageons l’adoption de pratiques et mécanismes agricoles à faible émission de carbone : systèmes d’irrigation solaires, dispositifs de micro-irrigation, utilisation raisonnée des engrais et de l’eau ou encore diversification des cultures. Nous mettons en lumière et participons à des initiatives sur les thématiques de la production d’énergie renouvelable, des technologies écologiques et de l’efficacité énergétique dans les foyers et les institutions publiques. L’AKF et Pamir Energy ont initié la création du groupe de travail AKDN Energy plus au Tadjikistan afin de développer la collaboration entre les différentes agences du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) dans le pays.


Donateurs et partenaires


Financement



  • AKF

  • Union européenne

  • Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)

  • Direction du développement et de la coopération de Suisse (DDC)

  • Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ - Agence allemande de coopération internationale pour le développement)

  • The Christensen Fund (TCF)

  • Ministère fédéral allemand des Affaires étrangères (GFFO)


Gouvernements



  • Ministère de l’Énergie et des Ressources en eau

  • Ministère de l’Agriculture

  • Autorités locales

  • Institutions d’État des sciences - Horticulture, sols et élevage


Autres



  • ACTED

  • Coopérative SAROB

  • Camp Kuhiston

  • Comités d’usagers de l’eau

  • Associations d’usagers des pâturages

  • Coopératives de producteurs

  • Groupes technologiques villageois