Une école soutenue par la Fondation Aga Khan (AKF), Tanzanie.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

L'Institut pour le développement de l’éducation de l’Université Aga Khan à Dar es Salaam, en Tanzanie, contrib...

AKDN / Gary Otte

Dans le cadre de ses études de licence en sciences infirmières à l'Université Aga Khan, Lilian Kalalu visite u...

AKDN / Sala Lewis

languageSwitcherCette page est également disponible en

TANZANIE | ÉDUCATION

pictograms-12.png

650

À ce jour, 650 infirmières et infirmiers ont obtenu leur diplôme à l'AKU en Tanzanie

L'École secondaire Aga Khan Mzizima, Dar es Salaam.

AKDN / Zahur Ramji

Écoles primaires et secondaires

Service d’éducation Aga Khan, Tanzanie


En Afrique de l’Est, les origines des Écoles Aga Khan (AKS) remontent au début du 20e siècle, avec la création de l’école pour filles de Zanzibar, ouverte en 1905 sous l’impulsion de Sir Sultan Mahomed Shah Aga Khan III. Cette école fut l’une des premières Écoles Aga Khan à ouvrir dans le monde. Avant l’indépendance de l’Afrique de l’Est, les Écoles Aga Khan ont été les premières à accueillir des élèves de toutes confessions, ethnies et origines. De nos jours, leur engagement envers le pluralisme est toujours au cœur des services qu'elles proposent.


Les Services d’éducation Aga Khan (AKES) ont pour objectif de transmettre de nombreuses compétences et connaissances aux enfants et de les encourager à adopter les principes de pluralisme et d’éthique. En Tanzanie, les AKES exploitent deux écoles à Dar es Salaam qui accueillent plus de 1 500 élèves, du préprimaire au secondaire supérieur. Ces établissements dispensent plusieurs programmes, dont le Programme primaire (PP) du Baccalauréat International (IB) au niveau primaire, et le programme national tanzanien et deux programmes internationaux (Programme d’éducation intermédiaire de l’IB et GSCE international de Cambridge) au niveau secondaire. Au niveau secondaire supérieur, les élèves du Programme du diplôme de l'IB ont des résultats supérieurs à la moyenne et sont régulièrement admis dans des universités prestigieuses à travers le monde.


Nos anciens élèves intègrent des professions dans les secteurs de la comptabilité, du droit, de la banque, de la médecine, de la finance, des soins infirmiers et de la gestion des affaires.


Schools2030


La Fondation Aga Khan (AKF) dirige Schools2030, un programme international participatif de recherche-action et d’amélioration de l’apprentissage mené sur 10 ans avec le concours de 1 000 écoles publiques de 10 pays, dont la Tanzanie. Le programme s’appuie sur le principe de conception centrée sur la personne (HCD) et axe son travail sur les années de transition clés (5, 10 et 15 ans). Son objectif est de produire chaque année un millier de solutions éducatives adaptées à l’échelle locale pour chaque partie prenante et capables d’étayer et de transformer les approches systémiques en vue d’améliorer les résultats d’apprentissage globaux des élèves visés. L’initiative intègre également un volet de développement de la petite enfance dans le cadre duquel une équipe dédiée met en place des interventions spécialisées pour apprendre aux enfants des compétences qui leur seront utiles lorsqu'ils rejoindront le marché du travail. Plus d’informations


Ce rendu d'architecte montre le plan du campus de la future Faculté des arts et des sciences d'Afrique de l'Est, qui proposera un cursus en arts libéraux à des étudiants de tous horizons venant de toute la région. La Faculté sera située à Arusha, en Tanzanie, et sera plus tard rejointe par la Faculté des arts et des sciences de Karachi, au Pakistan.

AKU

Enseignement supérieur

L'Université Aga Khan (AKU) forme des professionnels qualifiés et leur inculque l'éthique de la responsabilité sociale et leur apprend à s'engager auprès de leurs communautés respectives.


Institut pour le développement de l'éducation


Par l'intermédiaire de son diplôme de master en sciences de l'éducation, de cours accélérés et de cours avec certification, l'AKU-IED de Dar es Salaam est en train de transformer l'enseignement en classe et la gestion des écoles en remplaçant les méthodes traditionnelles d'apprentissage par cœur par une approche centrée sur les élèves qui leur permet de développer leurs compétences en résolution de problèmes et encourage la pensée indépendante. Les étudiants de l'AKU-IED viennent notamment de Tanzanie, du Kenya et d'Ouganda.


L'Institut a décerné plus de 600 diplômes de master et formé plus de 5 000 enseignants à travers des programmes de certification, des cours accélérés et des ateliers. De nombreux anciens élèves occupent désormais des postes importants dans les systèmes éducatifs publics et privés, ce qui leur permet de prôner et de mettre en œuvre de nouvelles politiques et réformes qui ont une incidence sur un grand nombre d'élèves.


L'Institut a formé plus de 3 400 éducateurs et fonctionnaires par l'intermédiaire du projet Renforcement des systèmes éducatifs en Afrique de l’Est (SESEA). Cette formation a eu un impact sur 307 000 élèves à travers la région.


École d’infirmières et de sages-femmes


L'École d’infirmières et de sages-femmes de l’Université Aga Khan (AKU-SONAM) de Dar es Salaam a pour objectif de renforcer les systèmes de santé dans toute la Tanzanie en améliorant les compétences du corps infirmier et la qualité des soins de santé et en élaborant des cours en soins infirmiers. L’École propose un programme de licence en sciences infirmières pour les soignants en exercice et déjà détenteurs d'un diplôme. Ce programme d'études est conçu afin d'assurer des services sanitaires adaptés aux besoins de la population. Il permet aux infirmières et infirmiers d'obtenir des qualifications professionnelles tout en continuant à travailler. À ce jour, 750 infirmières et infirmiers ont obtenu leur diplôme à l'AKU en Tanzanie.


Formation médicale de troisième cycle


L'AKU forme des médecins spécialisés en médecine familiale, en chirurgie et en médecine interne dont le pays a grandement besoin dans le cadre d'un programme de troisième cycle de formation médicale de quatre ans à temps plein à l'Hôpital Aga Khan de Dar es Salaam.


Plus de 1 600 enseignants en exercice ont achevé le programme de certification en éducation de l'AKU-IED en Afrique de l'Est et prennent part à des initiatives dont le but est d'améliorer la qualité de l'enseignement et l'apprentissage des élèves dans toute la région.

AKDN / Gary Otte

Perfectionnement professionnel des enseignants

L'AKF propose aux enseignants des cours et des modules de perfectionnement professionnel afin de leur permettre de développer les connaissances, les compétences et les valeurs nécessaires pour assurer un enseignement et un apprentissage qualitatifs, inclusifs, respectueux des questions de genre, centrés sur l'enfant et ludiques dans des environnements adaptés à l'âge. En 2020, 90 enseignants et directeurs d'établissements scolaires ont suivi une formation de perfectionnement professionnel.


Des élèves de l'école primaire Mgeta, région de Morogoro, Tanzanie.

AKDN / Paul Joynson-Hicks

Améliorer les politiques et pratiques éducatives

L'AKF établit des partenariats avec le gouvernement et la société civile afin d'améliorer les capacités institutionnelles et techniques des organisations compétentes pour les aider à diriger et pérenniser un modèle d'apprentissage holistique de qualité, inclusif et respectueux des questions de genre pour tous. L'un de ces partenariats est le projet Renforcement des systèmes éducatifs en Afrique de l'Est, qui a été mis en place en collaboration avec le gouvernement dans le sud de la Tanzanie.


L'objectif global du SESEA est d'améliorer les performances d'apprentissage et d'éducation des écolières et des écoliers du préprimaire et du primaire, et notamment en lecture, en écriture et en mathématiques. Plus de 150 écoles font partie du programme, ce qui permet de créer des bibliothèques communautaires et d'améliorer les compétences de près de 600 enseignants, pour le bénéfice direct de 60 000 élèves.