Des jeunes femmes du nord du Pakistan, principalement issues de familles défavorisées et marginalisées, sont f...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Amin Ullah, qui a appris à se servir de grosses machines, travaille désormais pour la China Road and Bridge Co...

AKDN / Danial Shah

Nissa est une mère célibataire de 30 ans souffrant d’un handicap, qui a suivi le programme « Formation en entr...

AKDN / Danial Shah

Dans le Gilgit-Baltistan, le Programme Aga Khan de soutien rural organise diverses activités, dont des formati...

AKDN / Danial Shah

languageSwitcherCette page est également disponible en

PAKISTAN | DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

icon-spanner.png

400 000

Plus de 400 000 foyers ont bénéficié de nos projets de développement d'infrastructures physiques

Avec plus de 1 750 agences, la Habib Bank Limited est la plus grande banque du secteur privé du Pakistan.

AKDN / Danial Shah

Services financiers

Afin d'encourager la création de marchés des capitaux dynamiques et efficaces et d'offrir des services financiers essentiels, le Fonds Aga Khan pour le développement économique fournit un cadre institutionnel aux banques et aux compagnies d'assurance en Afrique de l'Est, en Asie centrale et en Asie du Sud. L'AKFED travaille souvent en collaboration avec des partenaires de développement locaux et internationaux afin de créer et d'exploiter des sociétés qui fournissent des biens et des services essentiels au développement économique des populations cibles. Ainsi, le Fonds est actif dans de nombreux secteurs, comme la banque, l'énergie électrique, la transformation de produits agricoles, l'hôtellerie et les télécommunications.


L'AKFED investit également dans les compagnies d'assurance.


Au Pakistan, les institutions du Réseau Aga Khan de développement (AKDN) offrent des services financiers depuis plus de 80 ans. Les populations bénéficient de ces services par l’intermédiaire de groupes d'épargne communautaires dans les zones rurales, des agences de la Première Banque de Microfinance, et de deux institutions financières bien connues du pays, la Habib Bank Limited (HBL) et New Jubilee Insurance.


Banques


Le Fonds Aga Khan pour le développement économique investit dans de nombreuses institutions du secteur bancaire. Ces investissements comprennent notamment une participation majoritaire dans la Habib Bank Limited, la plus grande banque privée du Pakistan, qui a été acquise dans le cadre d'un programme de privatisation du gouvernement en 2004. La HBL, qui a été créée en 1941 à Mumbai, est devenue en 1947 la première banque commerciale à être établie au Pakistan, et est actuellement chef de file sur le marché des services bancaires aux entreprises dans le pays. Elle compte plus de 30 millions de clients particuliers et des actifs totalisant plus de 24,5 milliards de dollars. Pionnière dans l'introduction de nouveaux produits comme les guichets automatiques et d'autres services pour les consommateurs sur le marché pakistanais, la HBL compte plus de 1 680 agences et plus de 2 150 distributeurs automatiques dans le monde. Plus de 54 000 agents sont en outre affiliés au service Konnect by HBL (service bancaire sans agence) au Pakistan.


Assurance


Au Pakistan, Jubilee General Insurance et Jubilee Life Insurance font partie des trois premiers assureurs sur le marché. Depuis sa création en 1953, Jubilee General reste la société leader dans son domaine et continue de lancer des produits novateurs et de nouvelles initiatives dans le secteur de l’assurance. C’est également le premier assureur au Pakistan à lancer un portail en ligne offrant des solutions complètes dotées d'options de paiement.


Grâce à son programme de microassurance vie et à ses relations avec plus de 2 500 organisations à travers le Pakistan, Jubilee Life aide plus de 5,3 millions de Pakistanais à obtenir les soins dont ils ont besoin. Jubilee Life Insurance, qui propose également des solutions de microassurance, a été un pionnier des produits de bancassurance.


Hôtel Serena de Swat, Pakistan.

AKDN

Tourism Promotion Services (TPS)

L'AKFED valorise le tourisme en construisant et en exploitant des hôtels, des villages vacances et des loges qui contribuent à la croissance économique tout en respectant l'environnement et la culture. Travaillant sous l'appellation Serena, les Tourism Promotion Services (TPS) possèdent et exploitent des hôtels en Afrique de l'Est et en Asie.


Depuis le début des années 1980, les TPS possèdent et gèrent des hôtels dans la région septentrionale montagneuse du Pakistan et ont construit les hôtels Serena d'Islamabad, de Faisalabad et de Quetta. Ces hôtels ont pour but de mettre en valeur et de dynamiser les traditions architecturales et l'artisanat locaux. La mission des TPS est d'exploiter le potentiel touristique de régions choisies dans le monde en développement. En effet, un secteur touristique qui favorise la sensibilisation aux environnements des pays en développement et améliore la reconnaissance de leurs traditions culturelles peut contribuer à protéger ces environnements et ces traditions.


Une menuisière sculpte le nom d'un café à la CIQAM, une entreprise sociale pour les femmes, qui a reçu des machines pour améliorer la productivité de sa gamme de produits de menuiserie, village d'Altit, district de Hunza-Nagar, Gilgit-Baltistan. Plus de 80 femmes travaillent dans cette entreprise.

AKDN / Danial Shah

Développement des entreprises et compétences professionnelles

Les ménages ruraux bénéficient de nombreuses sources de revenus qui leur permettent de mieux faire face à l'incertitude. Ainsi, l'AKRSP soutient le développement de compétences, la formation professionnelle et le développement des marchés afin de développer les perspectives de travail hors du secteur agricole.


Depuis 2011, l'AKRSP soutient 27 centres de formation, 30 commerces tenus par des femmes et sept centres de taille et de polissage de pierres précieuses situés dans la région du Gilgit-Baltistan et de Chitral. Les initiatives de l'AKRSP ciblent particulièrement les femmes, alors que près de 7 850 personnes (dont 80 % de femmes) ont suivi une formation en gestion d'entreprise et que plus de 8 000 personnes (dont 95 % de femmes) ont suivi une formation en développement de produit.


En outre, plus de 4 140 personnes (dont 55 % de femmes) ont suivi une formation technique et 14 750 personnes (dont 97 % de femmes) une formation professionnelle. Le gouvernement pakistanais, l'association Trócaire et l'ambassade royale de Norvège à Islamabad soutiennent le travail du Programme afin d'accroître les perspectives d’embauche et de travail indépendant hors du secteur agricole et d'augmenter les revenus des ménages.


Accelerate Prosperity


Accelerate Prosperity, une initiative conjointe de la Fondation Aga Khan (AKF) et des Industrial Promotion Services (IPS) de l’AKFED, travaille auprès des petites entreprises et des entreprises en développement basées en Asie centrale et Asie du Sud. Elle leur apporte un soutien technique, met en place des solutions de financement inventives et renforce leurs relations commerciales.


Accelerate Prosperity encourage l'entrepreneuriat, facilite la mise en place de modèles d'entreprise innovants, accompagne les entrepreneurs prometteurs, met en place des solutions de mise en réseau et de mentorat, propose des financements de démarrage et accélère la croissance des entreprises. Ces entreprises deviennent ensuite créatrices d'emplois et contribuent au développement économique du pays, tout en ayant un impact social positif.


Future of Work


L’initiative Future of Work aide les jeunes à acquérir des compétences professionnelles qui leur permettront de répondre aux besoins des employeurs au niveau local et national. L'initiative met ses bénéficiaires en relation avec des programmes de développement des compétences des jeunes et de lutte contre la pauvreté et encourage l'entrepreneuriat. Elle crée des groupes d'employeurs, introduit des modèles de travail à distance, soutient des espaces de co-working et met en place des infrastructures numériques, y compris des parcs technologiques.


Shabana Khatoon est la superviseure du groupe d'épargne communautaire de femmes dans la vallée d'Haramosh, Gilgit-Baltistan. Sa tâche principale est de mobiliser les femmes, d'organiser les réunions mensuelles et d'encourager les membres à épargner davantage. Elle prévoit d'ouvrir le tout premier magasin et institut de beauté pour femmes dans son village.

Inclusion financière

Dans la zone d'action de l'AKRSP, de nombreuses personnes sont confrontées à des obstacles considérables lorsqu'elles tentent d'accéder à des services financiers adaptés et abordables. Depuis les 38 dernières années, l'AKRSP tente de résoudre ce problème et s'efforce d'améliorer l'inclusion financière de ces personnes de nombreuses façons différentes.


Le Programme a notamment réduit son implication directe dans le crédit et l'épargne pour laisser place à la Première Banque de Microfinance, qui fait partie de l'Agence Aga Khan pour la microfinance (AKAM), et qui a été créée en 2002. Toutefois, afin d'atteindre les populations accédant encore difficilement aux services financiers classiques, l'AKRSP a soutenu la formation de groupes d'épargne communautaires (CBSG) dans le Gilgit-Baltistan et à Chitral. À ce jour, 573 CBSG ont été constitués dans le cadre d'une initiative élargie visant à réduire les obstacles financiers à l'accès aux services de santé. Les groupes, qui comptent 15 346 membres (dont 60 % de femmes), ont épargné plus de 18 000 dollars, dont ils peuvent se servir pour contracter des prêts internes. L'AKRSP prévoit d'étendre la constitution de CBSG à toute sa zone d'action.


La petite centrale hydroélectrique de Shaghor, un projet de l'AKRSP qui améliorera la distribution de l'électricité, Chitral, Pakistan.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Infrastructures physiques productives

Dans les régions extrêmement isolées et reculées, les infrastructures physiques peuvent transformer la qualité de vie des populations. Au cours des 30 à 35 dernières années, le Programme Aga Khan de soutien rural a soutenu plus de 3 900 projets d'infrastructures, dont plus de 400 000 ménages ont bénéficié.


Ces initiatives incluent notamment 2 268 projets de canaux d'irrigation et d'aménagement du territoire, 930 projets de construction de routes et de ponts de liaison et d'autres projets liés à l'approvisionnement en eau, à l'énergie et aux secteurs sociaux. L’AKRSP s'appuie de plus en plus sur le mécanisme de développement propre de l'ONU afin de soutenir le développement et l'entretien des infrastructures.