Au Portugal, des ateliers de conception centrée sur la personne sont organisés pour préparer des formateurs qu...

AKDN / Rui Gouveia

Au Portugal, K'CIDADE, le programme de soutien aux communautés urbaines de la Fondation Aga Khan, réunit des p...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

Au Portugal, K'CIDADE, le programme de soutien aux communautés urbaines de la Fondation Aga Khan, réunit des p...

AKDN / Lucas Cuervo Moura

languageSwitcherCette page est également disponible en

Portugal | Éducation

11 000

La Fondation Aga Khan (AKF) travaille auprès d’environ 11 000 apprenants au travers de plus de 100 écoles et espaces d’apprentissage.

Au Portugal, des ateliers de conception centrée sur la personne sont organisés pour préparer des formateurs qui feront ensuite le relais de ces ateliers dans les écoles.

AKDN

Amélioration de l'éducation

Schools2030


La Fondation Aga Khan pilote Schools2030, un programme international participatif de recherche-action et d’amélioration de l’apprentissage mené sur 10 ans avec le concours de 1 000 écoles publiques de 10 pays, dont le Portugal. Le programme s’appuie sur le principe de conception centrée sur la personne (HCD) et axe son travail sur les années de transition clés (5, 10 et 15 ans). Son objectif est de produire chaque année un millier de solutions éducatives adaptées à l’échelle locale pour chaque partie prenante et capables d’étayer et de transformer les approches systémiques en vue d’améliorer les résultats d’apprentissage globaux des élèves visés. L’initiative intègre également un volet de développement de la petite enfance dans le cadre duquel une équipe dédiée met en place des interventions spécialisées pour apprendre aux enfants des compétences qui leur seront utiles lorsqu'ils rejoindront le marché du travail.


L'objectif du Portugal est d'inscrire 100 groupements scolaires au programme Schools2030. Nous avons commencé à travailler auprès des territoires les plus vulnérables où nous sommes implantés et où les taux de décrochage scolaire précoce et d'exclusion sociale sont élevés.


En savoir plus


Le secondaire pour tous (Secundário para Todos)


Ce programme a été conçu par le Département de l'éducation et des droits sociaux du Conseil municipal de Lisbonne avec plusieurs écoles pour prévenir le décrochage scolaire. L'AKF a été invitée à gérer plusieurs interventions intégrées de ce programme, qui ont été proposées par les groupements scolaires eux-mêmes. Il s'agit du seul programme municipal du pays ayant l'ambition de devenir une politique publique.


Nous avons également soutenu le programme national d'éducation artistique et esthétique dans les écoles publiques du pays de 2013 à 2019. Ce programme met en lumière les arts et la culture dans les écoles afin de renforcer l’appréciation de l’art et de la culture des enfants, des enseignants et des familles. Il a été proposé dans 109 groupements scolaires, et 19 171 élèves en ont bénéficié. Depuis 2019, nous soutenons le projet pilote Programme culturel des écoles afin d’élaborer un cadre pouvant être utilisé à l'échelle nationale. En 2020, 1 218 élèves et 590 professionnels ont bénéficié de ce programme.


Éducation interculturelle


Le Réseau des écoles pour l'éducation interculturelle (REEI) favorise le partage de pratiques d'éducation interculturelle entre 47 groupements d'écoles (279 établissements d'enseignement publics, privés ou coopératifs). Il encourage le respect des différences et les interactions positives entre les élèves et les autres membres de la communauté éducative, indépendamment de leur milieu culturel. Cette initiative nationale est menée conjointement par la Direction générale de l'éducation (DGE), le Haut-Commissariat aux migrations (ACM) et l'AKF. Depuis 2016, nous avons travaillé avec 18 groupements scolaires du Grand Lisbonne, ce qui représente environ 3 500 élèves et 33 professionnels par an. En 2020, le REEI a intégré 47 nouveaux groupements scolaires, qui comptabilisent un total de 16 012 élèves et 2 100 professionnels à travers le pays.


Ce travail a conduit à la création de plusieurs ressources, notamment d’une brochure multilingue destinée à faciliter la navigation dans le système éducatif, ainsi que d’une boîte à outils sur l'équité et la participation dont le but est de favoriser le développement d'une société plus ouverte au dialogue et à l'inclusion.


Le Westmont Hospitality Hall, nouveau siège de l’Institut Westmont de tourisme et d’hôtellerie de l’École de commerce et d’économie de l’Université NOVA. 

AKDN / Luis Catarino

Enseignement supérieur

L'Université Aga Khan (AKA) a créé un réseau d'institutions partenaires au Portugal pour soutenir son travail et celui des agences de l’AKDN autour de son initiative « Qualité de vie », axée sur les sciences de la santé, l'éducation, les cultures et l'éthique. Les domaines de collaboration des membres de ce réseau sont variés : recherche, formation, enseignement, apprentissage et mobilité des professeurs, du personnel et des étudiants.


Nous collaborons actuellement avec l'Université catholique portugaise et l'Université NOVA sur des projets universitaires et de recherche. Nous travaillons également avec l'hôpital Curry Cabral, le Centro Hospitalar de Lisboa Central (Centre hospitalier universitaire de Lisbonne) et les Ministères de la santé, des sciences et de la technologie dans le cadre de plusieurs initiatives.


En 2008, l'AKU a signé un accord de collaboration académique (renouvelé en 2013 et 2019) avec l'Université catholique portugaise pour appuyer des projets dans les domaines suivants :



  • soins infirmiers de santé publique ;

  • élaboration de programmes d'études ;

  • archives numériques relatives à l'océan Indien ; et

  • possibilités de mobilité pour les étudiants de la CUP.


Ce partenariat a facilité l'accès à de nouvelles sources de financement, à de nouvelles ressources et à d'autres zones géographiques et la mise en place de nouveaux partenariats avec les agences de l’AKDN. Plus largement, il a renforcé la visibilité des deux institutions à l’échelle locale et sur la scène internationale. En collaboration avec la CUP, l'Institut pour l'étude des civilisations musulmanes de l'AKU (AKU-ISMC) élabore actuellement un programme d'été sur l'histoire, le patrimoine et les cultures vivantes pour les étudiants.


En 2019, l'AKU a signé un accord de coopération avec l'Université NOVA. Cet accord oriente la collaboration des deux institutions dans plusieurs domaines :



  • recherche, formation doctorale et échanges en médecine régénérative ;

  • formation en sous-spécialité de chirurgie cardiothoracique ;

  • échanges de professeurs et de personnel et stages d'étudiants en santé publique et en médias et communications dans le cadre du programme Erasmus ; et

  • programme de stage virtuel de l'AKU.


En 2019, nous avons organisé un symposium international sur la science des cellules souches, la médecine régénérative, l'éthique et la société en collaboration avec la NOVA. Tenu à Lisbonne, il a rassemblé des experts internationaux de divers domaines et milieux pour débattre des implications de la médecine régénérative sur la société et la culture.


À l'hôpital Curry Cabral, le don du système chirurgical Da Vinci par l'Ismaili Imamat a permis de réaliser plus de 240 interventions chirurgicales depuis le début de l'année 2020. L'équipe des sciences de la santé de l'AKU a pris part à l’élaboration d'un programme de chirurgie et de transplantation du foie avec le Centro Hospitalar de Lisboa Central. Ce programme intègre des cours intensifs communs sur le cancer du foie pour faciliter l’échange de connaissances et la gestion conjointe de cas complexes. L'hôpital a en outre ouvert des formations pour les anesthésistes, les spécialistes des soins intensifs et les hépatologues de l’AKU.


Les partenariats entre l'AKU et ces institutions créent des passerelles entre les personnes de différentes confessions et ethnies au travers du langage universel de la recherche. Ces partenariats constituent une réelle occasion d'aborder des préoccupations communes, de produire des connaissances clés, d'identifier les meilleures pratiques et les intérêts communs et de renforcer la compréhension des enjeux globaux auxquels notre monde fait actuellement face.


Initiative de recherche portugaise


Par le biais de l’accord entérinant la création de son siège dans le pays, l’Ismaili Imamat s'est engagé à soutenir les efforts du Portugal pour améliorer la qualité de vie au travers de projets de recherche internationaux. En 2016, l'imamat et le Ministère des sciences, de la technologie et de l'enseignement supérieur ont signé un protocole sur 10 ans pour un montant total de 10 millions d’euros. Son objectif est d'améliorer la qualité de vie, principalement au Portugal et dans les pays lusophones d'Afrique, par le financement de recherches dans des domaines tels que :



  • les sciences médicales ;

  • la santé publique ;

  • la biodiversité ;

  • l'habitat ;

  • la sécurité alimentaire ;

  • la lutte contre la pauvreté ;

  • les énergies durables ; et

  • le pluralisme.


Le gouvernement a injecté un financement à la même hauteur que celui de l'imamat, portant le budget total du projet à 20 millions d'euros. Cette initiative illustre l'esprit de partenariat et de coopération entre l'imamat et le Portugal.


L'AKDN et l'agence gouvernementale Foundation for Science and Technology ont lancé le premier appel à projets en 2017 pour des subventions de recherche jusqu’à 300 000 euros sur trois ans. Sur les 78 propositions, 74 répondaient aux critères d'éligibilité et 16 ont été recommandées pour un financement, ce qui représente un taux de réussite de 20 %.


Le deuxième appel a été conclu en 2021. Les 210 propositions regroupaient 663 partenaires de 32 pays, et 21 projets ont reçu une subvention. Les troisième et quatrième appels seront lancés plus tard. Un comité d'examen scientifique externe assure un suivi continu des initiatives afin de garantir la bonne exécution des projets et de les aider à avoir l'impact souhaité.