Le Réseau œuvre dans plus de 2 800 villages du Bihar, du Gujarat, du Madhya Pradesh et de l'Uttar Pradesh et a...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

En avril 2015, l'AKF a lancé un projet de coton biologique dans la région de Nimar dans l'État du Madhya Prade...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

En avril 2015, l'AKF a lancé un projet de coton biologique dans la région de Nimar dans l'État du Madhya Prade...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Le lombricompostage est l'une des techniques de mise en valeur agricole que le Programme Aga Khan de soutien r...

AKDN / Christopher Wilton-Steer

languageSwitcherCette page est également disponible en

Inde | Agriculture et sécurité alimentaire

icon-crop-farming.png

1.4 million

Près de 1,4 million de personnes bénéficient des initiatives que l’AKF met en place pour soutenir les communautés rurales marginalisées

À Muzaffarpur, dans le Bihar, en Inde, un système d'irrigation solaire géré par un groupe d'entraide a été mis en place en avril 2016 avec le soutien du Programme Aga Khan de soutien rural (AKRSP). Ce projet est géré par 12 membres du groupe.

AKDN / Christopher Wilton-Steer

Agriculture intelligente face au climat

Nous luttons également contre le changement climatique et nous efforçons de réduire les émissions de carbone émanant des secteurs de la culture et de l’élevage. Pour ce faire, nous encourageons l’adoption de pratiques et mécanismes agricoles à faible émission de carbone : systèmes d'irrigation solaires, dispositifs de micro-irrigation, utilisation raisonnée des engrais et de l’eau ou encore diversification des cultures.


Dans le Gujarat, l'AKF et l'AKRSP encouragent les petits agriculteurs à utiliser l'eau de manière plus efficace en adoptant le principe de l'irrigation goutte à goutte. Nous les aidons en parallèle à accéder aux subventions du gouvernement pour financer ce genre de systèmes. Dans le Madhya Pradesh, les agriculteurs qui s'orientent vers la culture durable de coton biologique et vers de meilleurs marchés bénéficient également d'un soutien.


La foresterie est un autre domaine permettant d'améliorer les moyens de subsistance des communautés agricoles. Ainsi, l'AKRSP s'efforce de raviver les traditions de protection communautaire des terres collectives, qui avaient tendance à disparaître en raison de l'absence d'autorisations à cet égard et de croissance démographique. Grâce aux exploitations forestières agricoles dans le sud du Gujarat et du Madhya Pradesh, l’AKRSP a aidé les communautés à minimiser la corvée des femmes et des enfants, habituellement contraints de collecter du bois destiné à un usage domestique, à améliorer l'écologie locale et à prendre part au reboisement de leur environnement.


Bétail


Le bétail est un bien essentiel pour les ménages les plus pauvres qui ont un accès limité aux terres arables ou à d'autres moyens de production. Nous formons ainsi les ménages concernés afin d'améliorer leurs techniques d'élevage, de faciliter leur accès aux services vétérinaires et de les aider à travailler avec les laiteries locales.


Dans le Madhya Pradesh et dans l'Uttar Pradesh, l'élevage de chèvres permet aux familles de gagner jusqu'à 500 dollars US de plus par an. Le soutien aux femmes auxiliaires de santé animale, appelées « pashu sakhis », qui fournissent des soins aux animaux à des prix abordables dans les villages reculés, a été l'une des composantes clé des initiatives mises en place dans le domaine de l'élevage. Des pashu sakhis sont désormais formées au Bihar dans le cadre d'un programme élargi d'autonomisation des femmes qui permet de renforcer les capacités des membres de groupes d'entraide de femmes à appliquer des pratiques vétérinaires modernes avec les petits ruminants ainsi qu'à devenir elles-mêmes des para-vétérinaires. L’AKF développe actuellement un système composé de 4 000 para-vétérinaires pour offrir des services à 800 000 éleveuses de chèvres.


Nutrition


Nous encourageons la mise en place de systèmes de culture diversifiés et l’adoption de pratiques agricoles adaptées à une bonne nutrition. Ces initiatives améliorent les apports nutritionnels des populations visées et se traduisent par la réduction des taux de retard de croissance et d’anémie. Des banques de céréales communautaires destinées aux ménages vulnérables viennent appuyer ces efforts.