Un professionnel et des volontaires de l’AKAH évoquent le processus de reconstruction avec un membre de la com...

AKDN / Alinawaz Nanjee

languageSwitcherCette page est également disponible en

Inde | Préparation et intervention en cas de catastrophe

icon-shield-protection.png

50 000

Plus de 50 000 élèves et employés d’écoles ont bénéficié des programmes de sécurité pour les écoles et les pensionnats de l’AKAH

Élaboration d'un plan de gestion des catastrophes.

FOCUS

Initiatives de préparation et d'atténuation

L'AKAH met en place des activités de gestion communautaire des risques de catastrophe afin d'aider les communautés vivant dans les zones à haut risque à se préparer et à prendre conscience des aléas naturels et à y réagir efficacement. Chacun de nos projets prend en compte les différences culturelles des zones dans lesquelles nous travaillons.


Évaluation des dangers et gestion des catastrophes


L'AKAH contribue à l'élaboration de plans de gestion des crises aux niveaux local et régional conçus spécifiquement pour les communautés vulnérables. Nous travaillons auprès de plus de 300 communautés à risque dans le Gujarat, le Maharashtra et le Telangana et les incluons dans le cadre d'un processus participatif. Ensemble, nous élaborons des plans qui intègrent des composantes essentielles de prévention, d'atténuation, de préparation et d'intervention.


Ces communautés vivent dans des zones très exposées aux catastrophes naturelles, notamment les séismes, les cyclones, les inondations et les vagues de chaleur. Nous réalisons des évaluations des dangers, de la vulnérabilité et des risques (HVRA) pour appuyer le processus d’élaboration de ces plans. Nous effectuons ces évaluations pour chaque village concerné et les mettons à jour tous les trois ans. Nous combinons les connaissances locales avec des analyses scientifiques pour mettre en place les mesures les plus adaptées. À l’aide de ces HVRA, nous avons développé notre propre système d’information géographique (SIG) qui permet de recueillir, d’utiliser, de stocker, d’analyser, de gérer et de présenter tous les types de données géographiques à des fins de gestion des catastrophes. Nous veillons en outre à ce que les communautés reculées disposent de plusieurs modes de communication et installons ainsi des téléphones satellites et des systèmes de communication d’urgence pour faciliter la transmission des informations. Par l’intermédiaire de notre projet de plan familial de gestion des catastrophes (FEPP), nous avons également renforcé nos initiatives de sensibilisation des familles aux dangers et à la vulnérabilité et avons contribué à l’élaboration de plans personnalisés de gestion des catastrophes. À l’échelle nationale, nous travaillons avec l’Autorité nationale de gestion des catastrophes pour soutenir le programme national d’atténuation des risques sismiques. Nous avons également collaboré avec l’Institut national de gestion des catastrophes pour faciliter le partage des connaissances et renforcer les capacités des autorités compétentes.


Simulation dans l'école primaire de Pithoragarh. L'exercice de simulation de séisme ShakeOut est mis en œuvre dans des centaines d'écoles afin de permettre aux enfants de toute l'Inde et du monde entier d'apprendre à se protéger. Les écoliers peuvent également partager leurs connaissances avec leurs amis et leurs familles.

AKDN

Gestion communautaire des risques de catastrophe

En vue de renforcer les capacités de préparation et d’intervention, l’AKAH Inde a mis en place un réseau de bénévoles communautaires qui se compose d'équipes spécialisées, dont une équipe d'évaluation et d'intervention en cas de catastrophe (DART), une équipe de recherche et de sauvetage (SART) habilitée au niveau international, une équipe de sous-chefs pour la gestion des catastrophes et des équipes communautaires d'intervention d'urgence (CERT). Notre réseau est actuellement constitué d'environ 2 000 bénévoles actifs formés aux techniques de base de réduction des risques de catastrophe au niveau communautaire comme les premiers secours, la lutte contre les incendies, la recherche et le sauvetage; 40 % de ces bénévoles sont des femmes. Notre équipe de recherche et de sauvetage, qui compte 32 membres en Inde, a été formée par RAPID-UK et le National Civil Defense College dans le respect des directives internationales de recherche et de sauvetage. Cette équipe se compose d’experts formateurs dont le rôle est de former les autres volontaires des communautés visées. Les membres disposent également d’équipements de protection individuelle (EPI) pour intervenir rapidement et en toute sécurité.


En collaboration avec ce réseau de volontaires locaux formés à l’intervention d’urgence, nous mettons en œuvre un programme de sensibilisation aux catastrophes afin d’éduquer les communautés visées sur les risques auxquels elles font face, les plans de gestion des catastrophes mis en place dans leurs villages et les mesures de préparation et d’intervention appropriées. Nous organisons également des exercices annuels en salle avec des volontaires et les chefs des communautés participantes. Ces exercices nous permettent de simuler des situations d’urgence dans un environnement informel et contrôlé afin de tester et d’actualiser les plans de gestion des catastrophes. Nous menons également des exercices de simulation de catastrophe à grande échelle en coordination avec les autorités locales afin de renforcer les capacités d’intervention des communautés et des institutions concernées. Pour garantir la disponibilité immédiate d’articles et de matériel de secours, l’AKAH constitue également des stocks au niveau des villages et des régions, dont la gestion est assurée par des bénévoles des communautés locales.